Bach, Liszt et Namoradze

Nicolas Namoradze, piano,
«Building Bridges»: un cycle de piano patronné par Sir András Schiff

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Französische Suite d-Moll BWV 812

aus den «Kunst der Fuge» BWV 1080: Contrapuncti VI & VII

Nicolas Namoradze (1992)
Etudes I-VI

Johann Sebastian Bach (1685-1750) / Ferruccio Busoni (1866-1924)
«Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ» BWV 639 (Bearb.)

Franz Liszt (1811-1886)
Totentanz S. 525

Enregistré le 28 août à Gstaad

Pianiste mais également compositeur, Nicolas Namoradze s’est formé à Budapest, Vienne et Florence, puis a traversé l’Atlantique pour déposer ses valises à la Juilliard School, où il bénéficie notamment de l’enseignement d’Emanuel Ax et de John Corigliano (pour la composition). Sa soutenance de doctorat consacrée à la macroharmonie dans l’œuvre tardive de Ligeti (!) a fait forte impression. Son intérêt marqué pour la musique contemporaine le conduit à imaginer des programmes sortant des sentiers battus, qui s’attachent également à sortir de l’ombre des chefs-d’œuvre oubliés des siècles précédents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *