Bach, Chopin et Prokofiev

Roman Borisov, piano

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Concerto italien en fa majeur BWV 971

Frédéric Chopin (1810-1849)
Ballade n° 4 en fa mineur op. 52

Johannes Brahms (1833-1897)
4 Klavierstücke op. 119

Serge Prokofiev (1891-1953)
Sonate pour piano n° 7 en si bémol majeur op. 83

Enregistré le 24 juillet à Gstaad

On savait que la Sibérie était une pépinière de violonistes – pensez à tous les disciples de Zakhar Bron, Vengerov et Repin en tête! –, elle l’est manifestement aussi de pianistes. Le jeune Roman Borisov en est un bel exemple. Né en 2002 à Novossibirsk, il s’est déjà distingué dans une douzaine de concours et bénéficie aujourd’hui de prestigieux soutiens: ceux notamment de la Fondation Vladimir Spivakov et du pianiste Denis Matsuev.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *